Accueil

La vie d’un con « in fine »

La mort dans l’âme, l’âme d’un mort…

Les fruits défendus

Notre vie de t’es rien, avec les pieds sur terre et la tête dans le cul. Nous restons des terriens, nous ne sommes pas grand-chose. Depuis que nous n’avons plus nos petites contraintes de salariés formatés, notre hygiène, importe peu. Je regrette déjà les semaines où j’attendais avec délectations le week-end pour dormir. Dans mesLire la suite « Les fruits défendus »

L’art, des maux

Depuis l’arrivée de la pandémie sur notre bon vieux continent, les visages des politiques fleurissent sur nos écrans, comme des fleurs dans une prairie alpine au mois de juillet. Ça manque juste un peu de couleurs et de parfums. Toute bonne crise qui se respecte, engendre une mise en avant des politiques. La communication devientLire la suite « L’art, des maux »

Au pas de courses

Vivre le confinement,  avec une humeur de  yo-yo. Parfois elle descend, pour remonter aussi vite, mais surtout, comme la ficelle de ce jouet horripilant, elle s’embrouille. Une histoire sans histoire. Retour à l’âge primaire oblige, notre instinct privilégie la subsistance, plus rien n’a d’importance, seul la nourriture prime. Même le printemps ensoleillé, si propice àLire la suite « Au pas de courses »

  • Sentiers le long de précipices, corniches étroites, passerelles à flanc de falaise… 3 randonnées parmi les plus vertigineuses au monde.
  • "Ils voudront peut-être parler des bâtiments qui brûlent, mais nous allons parler de George Floyd. Nous allons parler des violences policières." À Minneapolis, incognito au milieu des manifestants, la représentante du Minnesota au Congrès américain Ilhan Omar a pris la parole.
  • Après 5 années discrètes, ils refont surface suite à la mort de George Floyd, et menacent la police de Minneapolis. Voici l'histoire des Anonymous.
  • REPLAY – Black Lives Matter : Assa Traoré du collectif La vérité pour Adama répond à Rémy Buisine.
  • En quelques semaines, le Brésil est devenu le nouvel épicentre de la pandémie de Covid-19. Pour Brut, immersion dans les favelas de Rio, où l'épidémie fait des ravages.
  • "Au travail, j'avais des remarques : 'Ah mais Gabrielle, elle aura jamais de problèmes de retraite, elle crèvera dans sa graisse avant.'" Gabrielle fait 125 kilos. Elle raconte. "On achève bien les gros", le documentaire de Gabrielle Deydier, sera diffusé le mercredi 17 juin à 22h50 sur ARTE.
  • Pendant ce temps-là, dans cet immeuble de Bagnolet : 21 familles ont décidé de ne plus payer leur loyer. Le but de ce mouvement de grève inédit : obtenir un geste du bailleur pour leurs voisins que la crise sanitaire a mis en difficulté financière.
  • Arrêté au terme d'une course-poursuite et d'un plaquage ventral, Adama Traoré meurt deux heures plus tard, le 19 juillet 2016, dans les locaux de la gendarmerie. Depuis, les thèses des gendarmes et de la famille sur les causes de la mort s’opposent.
  • L'insertion sociale au service de la nature : en Nouvelle-Calédonie, l'association SOS Mangroves NC met à contribution des jeunes en difficulté pour protéger le pays de la montée des eaux.
  • Il y a 2 ans, Julien a quitté son emploi pour devenir maraîcher. En Bretagne, il vit avec sa famille dans un petit village rénové et transformé en écolieu résilient et collectif. Bienvenue dans l'oasis du Keruzerh. Avec l'ADEME Cette vidéo a été produite en partenariat avec une marque
Le monde d’après

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer